Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

09 août 2013

Emo

découvert dans le webcomic Honeydew Syndrome

emo

(Je précise que l'insulté vient de se faire frapper par l'insultant, au cas où ce ne serait pas lisible.)

Ok, but, what's an "emo"? Agacée de devoir interrompre ma lecture, j'ouvris mon dictionnaire bilingue. Malheureusement, je devais ne jamais trouver le vocable "emo" à l'intérieur. Exaspérée, je poursuivis ma lecture, avec ce mot à la définition plus qu'incertaine qui flottait dans mon cerveau. Et ce jusqu'à il y a quelques jours, lorsque je reçus un mail d'el Teckel. Je venais de remarquer que le personnage de Metis (celui avec les cheveux noirs) avait du vernis noir aux ongles, et lui avais fait part de mon étonnement. En guise de réponse, j'eus droit à "c'est normal, c'est un emoooo". Jugez de ma déconfiture.

Je pris alors mon courage à deux mains, et lançai une recherche Google. Et là, ô joie! Je trouvai mon bonheur! Tout d'abord, je pensai avoir fait une erreur, puis, je lus l'article sur Wikipedia.

A l'origine, emo est un sous-genre de musique punk ou quelque chose comme ça (pas étonnant que je n'aie jamais entendu ce mot! Vu ma culture musicale...). Mais je ne vais pas vous faire un historique musical, là n'est pas mon but. Non, ce qui m'intéresse, c'est l'évolution de ce mot: pourquoi, dans le cas qui nous intéresse, est-il devenu une insulte?

Il faut savoir que ce style musical a connu plusieurs vagues, dont la dernière voit ses début en 2000. A ce moment-là, "là où plus tôt, l'emo favorisait des paroles parcourant un chemin plus obscur et douloureux, on se concentrait [désormais] sur l'amour trouvé ou perdu, et la difficulté de faire face"*. A la même époque, le terme emo "devint associé avec l'expression d'émotion sans retenue. Certaines attitudes et une certaine mode vestimentaire devenues typiques parmi les fans de certains groupes furent qualifiées d'emo". Peu à peu, au fur et à mesure que le style musical gagnait en popularité, l'emo devint objet de moqueries. D'abord légères, ces moqueries gagnèrent en intensité, et "les fans masculins d'emo ont commencé à recevoir des injures sur leur orientation sexuelle supposée, reflet de la mode propre à la « scène » (notamment l'utilisation d'eyeliner et de maquillage)".

Pour en savoir plus sur la mode emo, je vous conseille d'aller voir ce site, qui donne de nombreux détails également sur l'histoire du genre musical (site uniquement en anglais).

* Toutes les citations sont tirées de l'article "emo" de Wikipedia.

Posté il y a fort longtemps sur ma page Free.

Posté par incitatus à 08:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Emo

  • Bah… ils traînent la sale réputation d'être drogué,  c'est pour ça. " l'émo est camé", on le sait depuis Théophile Gautier : http://www.amazon.fr/gp/aw/d/2070322092

    Posté par delest, 09 août 2013 à 21:39 | Répondre
    • C'est fin et élégant Je n'ai pas lu celui-ci, mais je garde un très bon souvenir de Capitaine Fracasse.

      Posté par incitatus, 10 août 2013 à 19:10 | Répondre
Nouveau commentaire