Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

01 février 2012

Angoulême : tome 1

Le réveil sonne bien trop tôt. 4h30, je viens à peine de m'endormir. Les idées encore un peu vagues, je m'extirpe de ma couette, et me prépare à partir. Je prends le premier métro. Une faune que je n'ai pas l'habitude de fréquenter dans cette rame matinale. Sur le quai d'en face, le désert : le premier métro passe dans vingt-cinq minutes. Dans les couloirs, dans la gare, un silence étrange plane. C'est calme, les quelques voyageurs avancent sans bruit. C'est à peine si le haut-parleur ose annoncer que le train pour Bordeaux qui part à 6h00 est sur le quai 8. Je vérifie : deux stations avant Angoulême. J'ai deux heures et demi de trajet. Il ne faut pas que je m'endorme.

866250_affiche_du_festival_d_angouleme_2012

8h23. Je descends sur le quai à Angoulême. L'air est froid, la gare est aussi calme que Montparnasse. Mes souvenirs me guident vers le centre-ville. Pas besoin de lire la carte. L'air est froid, il pleut. Au moins, ce n'est pas la neige fondue et le verglas d'il y a deux ans. Les rues sont désertes, ou presque. Le festival n'ouvre ses portes qu'à 10h00 ; en attendant, les cafés et salons de thé grouillent d'une foule qui tente de se réchauffer. Pas envie de m'asseoir. Je repère le terrain.

P1010772

Je profite du calme avant la tempête. Le conservatoire, où je me rendrai pour 11h00, après avoir visité les expositions « L'Europe se dessine » et « Taïwan, un océan de bandes dessinées ». Deux allers-retours et le soleil s'est levé, les nuages s'en vont. La vue, au détour d'une ruelle, est splendide.

P1010788

9h15, environ. J'ai mon bracelet rose fluo (pas de tarif étudiant, c'est quand même dommage). Une file d'attente de plus cinquante mètres attend devant les portes du Monde des bulles, sans doute pour se précipiter devant les stands de dédicaces. Je passe mon chemin.

P1010778

Posté par incitatus à 00:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Angoulême : tome 1

  • Rhôôô.... Sur ton affiche, Tintin a l'air drôlement intéressé par le décolleté d'une dame, dis donc.
    On lit clairement ses pensées : "Bon, après avoir admiré la devanture, passons aux choses sérieuses. Objectif lune !".

    Posté par delest, 01 février 2012 à 06:55 | Répondre
  • >> delest

    Ah c'est malin !
    XD Je n'avais pas vu l'affiche sous cet angle...

    Posté par inci, 01 février 2012 à 10:16 | Répondre
  • Wow ! C'est vrai qu'il y avait quand même pas mal de monde à cette expo ! Une queue monstrueuse !

    Posté par la marmotte, 03 février 2012 à 12:37 | Répondre
  • >> la marmotte

    N'est-ce pas ? Et encore, ce n'est que le matin ! Imagine en plein milieu de l'après-midi...
    (By the way, c'est pas une expo ici, c'est l'entrée de la "librairie" géante, où ont lieu les dédicaces.)

    Posté par inci, 04 février 2012 à 12:55 | Répondre
Nouveau commentaire