Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

12 mai 2011

Java... niaise

"Ne vous déplaise, en dansant la javanaise..." la lala lalala !

Bref. Bientôt deux semaines que je m'arrache les cheveux sur ce projet en java.

Je comptais sur l'aide de mon binôme, qui en fin de compte s'est révélé plus lent que moi... Cette collaboration nous a au moins permis de rester éveillés jusqu'à pas d'heure, pour avancer un tout petit peu plus.

javapasdutout

Des dizaines d'essais, infructueux. Le dernier, échec cuisant lui aussi, a au moins eu l'avantage de faire fonctionner la récusrivité qui m'a posé tant de problèmes jusque-là.

Je vois le bout. De toute manière, c'est à rendre pour demain...

Je sais, je vous parle javanais, mais peut-importe, comme dirait je ne sais plus quel(le) humoriste.

Entre deux lignes de code, ma soeur est rentrée d'Inde, et j'ai fait passer des oraux à des 4e (soutenance de rapport de stage).

J'ai peur d'avoir oublié comment on respire entre temps. Pourvu que ça revienne!

Posté par incitatus à 01:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Java... niaise

  • Bon, ben le monde est bien fait, finalement. Mieux vaut lire des lignes de Java, avec une soeur qui rentre d'Inde - que des lignes d'une dinde, avec une sœur qui rentre de Java.

    Posté par delest, 12 mai 2011 à 08:18 | Répondre
  • >> delest

    ^^
    (Pas très constructif comme réponse, tu en conviendras...)

    Posté par inci, 12 mai 2011 à 16:39 | Répondre
  • Ah ben zut. Pourtant, je fais des efforts, hein.
    Parce qu'avec ce binôme éveillé jusqu'à point d'heures, cette jeune femme qui voit le bout, et cette dizaine d'essais infructueux, il y avait de quoi faire une petite composition delestienne aux petits oignons, gn.

    Posté par delest, 12 mai 2011 à 19:44 | Répondre
  • >> delest

    évidemment...

    Posté par inci, 12 mai 2011 à 20:25 | Répondre
Nouveau commentaire