Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

30 août 2007

Où Inci se creuse la tête... (et oui, ça arrive!)

Je vous avais parlé des travaux que nous avons faits dans la salle de jeux. Mais si, rappelez-vous! Puis nous sommes partis en vacances. Et quand nous sommes rentrés, nous avons dû terminer ce qui avait été commencé. Alors le paternel a posé le parquet et les étagères. Les livres ont été remis à la va-vite dans ces nouvelles bibliothèques, mais c'était juste pour que mon frère puisse de nouveau accéder à sa chambre.

Alors mardi, après m'être levée – midi – et avoir déjeuné, j'ai pris mon courage à demain deux mains et j'ai entrepris de ranger la bibliothèque. J'ai commencé par le plus simple le moins compliqué: les San-Antonio de mon père. Plus de deux cents volumes poussiéreux tout en haut de la bibliothèque. Un zèle inexplicable me poussa à tous les ranger dans l'ordre. Malheureusement, mon père m'avoua que les numéros ne révélaient pas l'ordre chronologique. Et merde zut!

Puis ce fut le tour des livres de poches. Je ne sais pas combien de centaines il y en a, mais ça fait un paquet! Et là mon cerveau s'échauffa: comment les ranger pour les retrouver facilement et que ça reste esthétique? Parce qu'un folio à côté d'un livre de poche ancien format, le tout entre un policier du Masque et un 10/18 n'a jamais fait un tableau heureux. Ordre alphabétique d'accord: mais par auteur ou par titre? Parce qu'en général on ne connaît pas l'auteur des livres que l'on a achetés pour leur couverture titre. Mais si on veut savoir tout ce qu'on a d'un auteur comme Sartre, on serait obligé de se faire toute la bibliothèque avant de se rendre compte que L'Être et le Néant ne fait définitivement pas partie de notre collection! Par édition alors? Mais ce n'est pas très pratique bien qu'esthétique je vous l'accorde. Par genre? Mais où rangez-vous tel roman historique à l'eau de rose? Au milieu des sagas historiques à l'eau de rose, tout seul, perdu dans ces volumes qui ne vont que par cinq ou sept? Et les trois biographies ne font pas un genre à elles seules. Et les classiques? Qui a le privilège d'en faire partie?

Finalement, les policiers furent rangés sur une étagère, les sagas sur une autre. Le théâtre fut séparé du reste. Et les autres furent rangés par ordre alphabétique des titres, à l'exception de certains auteurs dont nous avons plus de cinq ouvrages (il n'y en a pas des masses). Les librios furent isolés (ils ne sont pas esthétiques au milieu des autres, c'est définitif!).

Nouvelle question: sur quelle étagère mettre ceux-ci ou ceux-là? Et les poches enfants? Et les Kessel (c'est un genre à part: il s'agit de la collection du géniteur... ne pas toucher!)? Et les livres que-personne-ne-lit-jamais-et-n'a-jamais-lu? Après moult essais et éternuements, je suis enfin parvenue à un résultat peu probant. Reste plus qu'à expliquer ça à la mother qui, je le sens, va rouspéter plus d'une fois qu'elle ne trouve pas ce qu'elle cherche!

Le seul moment de facilité: aligner l'atlas, L'Art d'aimer et la Bilbe de Jérusalem... trois gros livres qui forment une unité parfaite (sic!). Et les bandes-dessinées (elles étaient déjà en ordre)!

biblioth_que2 IMGP0001 IMGP0002

Avant                    Pendant                    Après

Posté par incitatus à 13:23 - Permalien [#]