Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

19 août 2007

Irréelles lubies...

wales1000Le temps passe, et mes envies non. Envie d'écrire des futilités. Envie de dessiner l'inutilité faite objet. Créer des généalogies sans nom, composer des cartes européennes à peine historiquement justes.

Les vêtements s'entassent au pied de mon lit. Pourtant, je reste en pyjama la plupart du temps. Je dors la moitié de la journée. Voilà bien longtemps que mes marins-pêcheurs se sont résignés et que Sénèque a abandonné la lutte.

Lhasa tourne en boucle dans mes oreilles, dans ma tête. Les mots, les couleurs, les formes, les noms. Tout se mélange. Je suis partie dans un univers parallèle. Je suis dans un monde qui n'ouvre ses portes que pendant les vacances.

Ce monde, je l'entretiens, un peu grâce à une jeune fille kaliparéa. Cet univers est né d'un livre lu par trop de gens. Cet univers entretenu par des découvertes de plus en plus nombreuses sur la toile. Un rêve, qui s'évanouira le temps d'une année, pour revenir plus sûrement la saison prochaine.

poudlardCes étranges lubies me font découvrir de drôles de mots. Des mots anciens, presque sacrés. L'univers héraldique est riche. Très riche. Les aigles féminines côtoient les lions rampants lampassés de gueules. De sable, les croisettes recroisettées sont du plus bel effet! Mais que diriez-vous d'un mâcle d'or chargé en coeur d'un ours brochant?

Après cette découverte, je lance un avis de recherche sur la toile: « patronymes gallois du moyen-âge ». Je pars dans une quête sans nom, à la poursuite des sobriquets les plus alléchants: Gauvin épouse Mélisende. Que dites-vous d'une Sigerith Earwhisper? Les trois filles de cet homme se nommeront Pithecia, Errata et Adumbratia (le laideron, la ratée et l'ébauche), preuve qu'il eût préféré un fils!

Le délire dure et perdure. Il finira par prendre fin. Mais je ne suis pas pressée. Être déconnectée, pourquoi pas? Tant que ce n'est pas de la toile, mais de la réalité...

Posté par incitatus à 22:10 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires sur Irréelles lubies...

    vive le ressuscitage des poétiques mots anciens

    Posté par Jef (20six), 19 août 2007 à 22:16 | Répondre
  • L'"ébauche", c'est grand !
    Le livre en question, c'est quoi ? - question idiote, c'est pas comme si j'avais le temps de le lire. Mais je voudrais bien savoir histoire d'ajouter à ma liste à-lire-dans-les-années-à-venir.
    Et c'est si bon de s'inventer des mondes, on prend du plaisir à en élaborer les règles - il n'y a qu'à voir le délire de Fourier : je ne lirai jamais ses bouquins, mais il a dû s'éclater à les écrire, non ?

    Posté par mimylasouris, 19 août 2007 à 22:33 | Répondre
  • >> Jef: tout à fait d'accord!
    >> Mimy: ce livre, rassure-toi, tu n'auras pas à l'ajouter à ta liste de lectures déjà interminable: il s'agit bêtement de Harry Potter. (je me suis lancée dans la généalogie des fondateurs...)

    Posté par inci, 19 août 2007 à 22:39 | Répondre
  • Sigerith Earwhisper reste mon préféré d'entre tous ^^

    (sur un coup de tête, j'ai relu une partie du tome 3 aujourd'hui... et je me suis retrouver à pleurer comme une madeleine au passage dans la cabane hurlante -_-)

    Posté par Teckel, 20 août 2007 à 01:09 | Répondre
  • C'est normal de pleurer au passage de la cabane hurlante... De toute manière, le tome 3 EST et RESTE mon préféré!

    Posté par inci, 20 août 2007 à 02:22 | Répondre
  • Pithecia, c'est la guenon?

    Posté par Pitou G., 26 août 2007 à 22:06 | Répondre
  • Dans mon dictionnaire de thème, je me suis basée sur pithecium, le laideron. Mais si tu dis que c'est la guenon, je te crois! (la flemme d'aller vérifier)

    Posté par inci, 27 août 2007 à 01:56 | Répondre
Nouveau commentaire