Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

27 février 2007

Vieille dette.

Dans ce monde intangible un jour tu apparus.
Tu m'as lue, invisible; en moi clair tu as vu.
Un jour, imprévisible, un jour tu disparus;
Je pensais, risible, que tu ne viendrais plus.

Petit poisson agile, qui tous les quatre ans,
Fuyant le temps, gracile, vieillit d'un printemps,
Ces quelques vers futiles j'offre en cet instant:
Ils ne sont point habiles et marchent, claudiquant.

Quand tu es revenu, tu n'as dit que trois mots,
Tel un fil suspendus, brillants tels des émaux.
Je n'ai pu que répondre un peu communément.

Là je vais m'arrêter parce que continuer
Ce serait attirer ton regard courroucé,
Car déjà je sens fondre mon contentement.

Posté par incitatus à 23:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Vieille dette.

  • Merci.

    C'est stable, et le couroux est partit en vacances avec le fiel.
    Une année de plus c'est plus d'expériences mais moins de temps.
    Je suis heureux d'avoir une petite place sous ta carapace.

    Posté par Delasin, 28 février 2007 à 08:14 | Répondre
  • Or.

    Pas de dettes lorqu'il s'agit d'un présent.

    Posté par Delasin, 28 février 2007 à 08:15 | Répondre
  • De rien...

    Le temps... il passe si vite que c'en est affolant! Est-ce un privilège que d'y échapper pendant trois ans? Je ne sais... Peut-être est-ce pire.

    Posté par inci, 28 février 2007 à 19:34 | Répondre
  • Je ne pense pas.

    Le pire étant les sourires narquois à l'approche de l'absence de jour d'anniversaire.

    Posté par Delasin, 02 mars 2007 à 00:08 | Répondre
  • Vraiment?

    Des sourires narquois? Quel manque de tact. Et quelle idiotie! Pourtant, être né le 29 février, il fait le faire! Les natifs de cejour sontquatre fois moins nombreux que les autres. CQFD

    Posté par inci, 02 mars 2007 à 21:08 | Répondre
  • J'eus sauvé mon enfance avec cette réplique.

    Posté par Delasin, 07 mars 2007 à 09:48 | Répondre
  • Tu eus, mais tu n'as point... ce qui est fait. Les enfants sont parfois cruels...

    Posté par incitatus, 07 mars 2007 à 20:33 | Répondre
  • Je suis re-là.

    Cette image d'épinal du petit garçon en culotte courte tenant une loupe au dessus de la fourmillère est malheureusement juste.

    Posté par Delasin, 22 mars 2007 à 16:29 | Répondre
Nouveau commentaire