Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

30 avril 2011

Shocking

Un type censé être balèze en linguistique, qui se fend d'un article hyper-poussé sur des analyses statistiques compliquées en polysémie et synonymie, conclut en écrivant :

"Dans cette article..."

Je suis atterrée. (Et comme vous pouvez le voir, très concentrée sur le contenu de l'article.)

Posté par incitatus à 17:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Minuit sonne

Il est minuit. Vautrée sur mon lit, le clavier sur les genoux, je lutte contre le sommeil.

Une demi-tablette de chocolat gît sur la table. Ma concentration bat de l'aile.

Encore quatre articles à lire pour ce soir.

Polysémie. Ambiguïté. Traduction. Cooccurrences. Graphes. Calcul de recouvrement de sens.

Tout ça a le mérite de me faire oublier ce poids que j'ai dans l'estomac, ce poids lancinant qui me donne envie de pleurer, sans raison. Un poids que je n'ai pas envie de nommer désespoir, mais à qui cette appellation irait très bien.

Je lutte chaque minute pour ne pas sombrer, pour ne pas laisser tomber. C'est épuisant.

Seule une idée fixe me tient : un jour, il faudra mettre un coup de pied dans la fourmilière. Il faut faire quelque chose pour que ces formations mensongères deviennent ce qu'elles affirment être.

Je me noie en eau trouble. Mais je ne suis pas seule. Je me sais accompagnée par mes camarades d'infortune. C'est un peu - égoïstement - rassurant.

Alors je lutte. Et j'essaye de ne pas m'affaiblir.

Garder courage, travailler, pour s'en sortir. Parce qu'il le faut.

Posté par incitatus à 00:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 avril 2011

Parce que ça faisait longtemps...

Que je n'avais pas posté de liste.

- J'ai un exposé à faire sur le hangeul en ingénierie multilingue ^^

- J'ai des tonnes de travail pour la rentrée, mais n'ai aucune envie de m'y mettre

- Je suis en vacances !

- J'ai pris des coups de soleil dans mon jardin aujourd'hui

- Ami, en coréen, ça se dit "chingu"

- J'ai un boulot pour le mois de juillet

- Je pars à Saint-Malo demain !!!

Saint_Malo_all_view

Posté par incitatus à 19:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2011

Tardif

Couchée trard ce soir, mais pour une fois, ce n'est pas à cause d'une série coréenne.

Première cause : Shakespeare, Les Joyeuses Commères de Windsor à la Comédie Française. Truculent, burlesque à souhait, plein d'énergie. Costumes magnifiques. L'esprit de Shakespeare planait, sans doute appelé par les chansons à boire adaptées de Purcell. Les trois heures sont passées presque trop vite.

Deuxième cause : essayer d'établir mon corpus pour demain, histoire de ne pas arriver les mains vides devant mes directeurs de recherche. Corpus établi, mais pas nickel. Et tentative de tokenization avec TreeTagger... résultat : RANDONNEE-CAMPING est analysé comme un verbe à l'impératif. Hum. Je pense qu'il va y avoir du travail.

C'est malin, tout ça m'a complètement réveillée. Je n'ai plus envie de dormir.

Trouver un livre. Plonger.

Posté par incitatus à 01:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2011

Inertie

Trois jours que je regarde mes schémas dans le blanc des yeux. Trois jours que j'essaye de rédiger ce cours dont je ne vois pas l'intérêt. J'ai appris des choses, certes, mais "what's the point ?" - je ne comprends pas où le prof veut en venir. Rédiger une prise de notes, pourquoi pas, quand on a compris l'enjeu, quand on a une vrai problématique et qu'on peut répondre à une ou plusieurs questions de départ. Le problème, là, c'est que sans question de départ, je suis un peu dans le brouillard.

topologie1

On me parle de concomitance, puis de mouvement évolutif, de dynamique, de cinématique. Je patauge. Pas tant à cuase des termes employés - avoir fait du grec est chose fort utile - mais à cause de ce pseudo-plan qui n'en finit pas d'ajouter des petits 1 petits a et ne voit jamais le 2 ou le b qui est censé suivre. C'est vertigineux. J'en suis à sept niveaux de sous-titres, et ne sais plus quoi inventer comme numérotation pour m'y retrouver. J'ai été jusqu'à invoquer l'alpha et le gamma.

cat_gorisation

Schéma énonciatif, je gère : on l'a tellement traité et retraité en linguistique latine l'an dernier, lorsqu'on a fait un cours - très intéressant au demeurant - sur la déixis, que je me paye même le luxe d'une parenthèse sur hic, iste, ille ! Et pourquoi pas, tant qu'on y est, ajouter un mot sur les trois démonstratifs coréens, qui, je suppose, on le même rôle ? Autant que ma culture serve. Puisque la fin de ce cours risque d'être assez chétive, autant donner de la consistance au début.

sch_me

Je suis censée mettre un point final à ce cours cette nuit. Autant vous dire que je risque fort de poster un magnifique article d'ici peu sur le dernier K-drama que j'ai regardé...

PS: ils sont beaux mes schémas, n'est-ce pas?

Posté par incitatus à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2011

Expérience

Il était une fois, au fin fond d'un immense empire du centre de l'Europe, un monarque illuminé et un peu fou. Ce monarque, que nous prénommeront Ulrich pour plus de facilité, se posait beaucoup de questions existentielles. Parmi ces questions, il y en avait une en particulier qui le taraudait jour et nuit.

Quelle est la langue naturelle de l'être humain ? Il est bien connu que nous parlons la langue que nous apprend notre mère - ou à la limite, notre nourrice, dans le milieu de notre Prince. Mais si l'enfant n'a aucune influence, quelle langue parlera-t-il ?

Afin de répondre à cette interrogation douloureuse, Ulrich décida de mettre au point une expérience. Il choisit parmi ces fidèles sujets une vingtaine de nourrissons. Il les isola. Il élut quelques nourrices, afin que ces bébés bénéficient des meilleurs soins, mais avec pour consigne le silence absolu. Il ne fallait en aucun cas leur parler. Ainsi, il pourrait observer la langue qu'ils parleraient entre eux.

Résultat : non seulement ces enfants ne surent jamais parler, mais encore ils moururent tous très vite.

Conclusion (de la prof) : le langage fait de nous des êtres humains en cela que nous ne sommes humains qu'en relation avec d'autres humains. Autrement dit, sans langage et sans communication, pas d'humanité et une vie limitée, voire inexistante.

PS : cette expérience est véridique. On apprend des choses intéressantes à la fac !

Posté par incitatus à 11:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2011

Fullhouse - 풀하우스

Une fois n'est pas coutume, j'ai été déçue.

L'intrigue très bateau et pleine de clichés n'est pas une déception en soi : ce n'est pas comme si les autres séries que j'ai vues étaient très novatrices. La jeune fille dans la mouise qui épouse un acteur insupportable par contrat afin de récupérer sa maison, c'est couru d'avance qu'elle va finir par tomber amoureuse.

full_house_13

Non, ce qui était gênant, c'est déjà l'idée de départ. La maison qu'elle veut récupérer, c'est le seul souvenir qui lui reste de ses parents. Cette maison, ses deux meilleurs amis couverts de dettes vont la vendre pendant son absence. L'idée de base, donc, m'avait chagrinée.

Et surtout, les personnages secondaires. La bitch jalouse et l'amoureux transi : elle n'a aucune bonne raison d'être jalouse parce qu'elle en aime un autre à l'origine, et lui est lourdingue. Et le fameux acteur insupportable est vraiment insupportable.

Il n'y a qu'elle. L'actrice est vraiment jolie, et le personnage n'est pas trop raté.

fullhouse

Song Hye Kyo (송혜교), actrice principale de la série

En plus, je trouve l'ambiance trop angsteuse et déprimante. Seul le dernier épisode fait un peu sourire bêtement. Mais j'avais préféré, et de loin, Coffee Prince.

Je vais donc retourner à mes cours de sémantique cognitive et à mon mémoire.

Posté par incitatus à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2011

Concentration

Mon esprit bat la campagne. Ma motivation s'est fait la malle.

Pendant deux semaines, angoisse permanente, peur au ventre. Tenter de réconforter sans y parvenir. Se sentir complètement impuissante et démunie. S'énerver et crier, un peu. Tenter de secouer, sans être certaine du résultat.

Puis le retour à la normale. Apaisement. Moins de pleurs. Mais comme si le courage m'avait quittée avec l'angoisse. Une sorte de vide.

Je n'ai plus envie de me lever le matin. Plus envie de préparer mes cours. Plus envie d'aller à la fac. La semaine dernière, j'ai assisté à deux heures de cours. Deux malheureuses heures. Sur seize. Je n'ai pas rattrapé. Pas encore.

Je m'enfonce dans mon retard, et je n'ai pourtant pas envie. L'urgence elle-même ne parvient plus à m'aiguillonner.

Je viens de passer deux heures sur mon cours de sémantique cognitive. J'ai écrit deux pages.

Je songe avec une peur croissante au cours de C++, que je n'ai pas rattrapé, auquel je ne comprends rien. Je ressasse ce que je dois faire pour vendredi, afin de ne pas arriver les mains vides devant mes directeurs de mémoire, sans pour autant parvenir à m'y mettre.

J'ai juste envie de lire. De lire. De me perdre dans des romans d'aventures. De perdre mon temps devant des séries à l'eau de rose, pour oublier le reste du monde. De regarder le soleil s'émietter dans les arbres.

D'attendre.

Posté par incitatus à 22:50 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2011

Ce n'est pas si long...

... six jours d'absence.

J'en ai profité pour commencer mon mémoire (on peut même voir quelques bribes de mon travail ici - mais je vous préviens, ce n'est guère intéressant pour l'instant).

J'en ai profité pour finir Goong (un post est à venir, bientôt).

J'en ai profité pour regarder l'épisode 7 de Skins (et même qu'il y a du Shakespeare dedans). C'est fou comme la B.O. de cette série est bien !

Les soucis m'assaillaient comme une nuée de chauves-souris autour de ma tête. À tel point que j'en ai oublié les conseils de classe, qui se tenaient la semaine dernière.

Se lever le matin relevait de l'automatisme. Si j'avais commencé à penser, alors je n'aurais plus voulu me lever. Jamais. Rester enfouie dans la chaleur duveteuse de ma couette.

Ce n'est qu'avec les rayons du soleil léger que j'ouvrais les yeux. Afin de me réveiller et d'alléger mes épaules, C.N. Blue.




Posté par incitatus à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 mars 2011

To-do list

- Corriger les copies des 5e - FAIT
- Préparer le contrôle des 4e - FAIT

Harrius Potter
- Rentrer les observations pour le conseil de classe - FAIT (le 07/03 à 00:09)
- Préparer le cours sur les noms latins dans Harry Potter -
- Préparer le cours sur la description d'un monstre -

Le Cauchemar
- Corriger le cours de Sémantique Cognitive rédigé par F. -
- Commencer les travaux pour le mémoire -

- Regarder le dernier épisode de Skins - FAIT

Skins, saison 5
- Avancer Goong - EN COURS
- Préparer une note sur Un Tramway nommé Désir -

Goong, princess hours
- Préparer une note sur Richard II -
- Lancer un blog d'avancée du mémoire -

Posté par incitatus à 13:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,