Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

25 septembre 2011

Dans les temps

Une fois n'est pas coutume, je ne suis pas trop-trop en retard. J'en suis à la page 9 de ma troisième partie (sur une dizaine à peu près), et il n'est pas encore 22H00 !

Avec un peu de chance, je pourrai même regarder un épisode de Strasky et Hutch...

Quand j'en ai eu assez de Mika et des Super Juniors (que j'écoutais en boucle depuis plus d'une semaine, compil Pop de-la-mort-qui-tue, association assez nocive, il faut le dire), j'ai enchaîné avec les Concertos Brandebourgeois (Bach, ça apaise les esprits angoissés) puis avec Césaria Evora (histoire de ne pas m'endormir avant d'avoir fini - quoiqu'avec la quantité de Coca que j'ai avalé dans l'après-midi, il y a peu de chance que je ne retrouve Morphée avant l'aube).

Demain, c'est ma rentrée, et demain, je serai débarassée de la Chose !

(Rappel pour moi-même : il me reste

EDIT à 00H12 le 26/09/2011

- la table des matières, mais comme c'est automatique, ça devrait prendre deux secondes,

- la fin de la troisième partie,

- la conclusion,

- la bibliographie, déjà en partie écrite, mais pas mise en page encore.)

Posté par incitatus à 22:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Euh...

J'aime parler de choses que le je comprends pas vraiment dans mon mémoire :

Posté par incitatus à 17:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 septembre 2011

Quand...

Quand je commence à errer sur la toile,

Quand je commence à regarder des animes japonais sur Youtube,

Quand je commence à relire les webcomics que je connais par coeur,

Quand je passe deux heures à Gibert, au rayon BD, et que je vide mon porte-monnaie,

Quand j'ai envie de manger n'importe quoi, comme ça,

Quand je commence à m'agiter sans cesse,

Quand je me ronge les ongles,

Quand j'écoute de la musique très fort,

Quand je poste sur mon blog pour procrastiner,

En général,

C'est que l'échéance approche et que le stress fait des ravages.

Heureusement, il y a une chose à laquelle j'ai résisté : manger n'importe quoi.

Posté par incitatus à 20:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 septembre 2011

III

EDIT du23/09/11 à 18h56

Ça y est, je sais comment aborder ma troisième partie. Pour lundi, il me reste :

- la troisième partie (en cours),

- l'introduction et la conclusion,

- les remerciements (même si c'est déjà commencé),

- le lexique,

- la bibliographie (en cours),

- le sommaire

- et les annexes (en cours).

Ça devrait le faire, non ?

 

Posté par incitatus à 15:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2011

... rédaction en cours ...

J'ai réussi à caser "titanesque" et "abscons" dans la même phrase.

Je préfère "en effet" à "parce que".

J'aime les "non seulement... mais encore".

Déformation professionnelle, en quelque sorte.

(Promis, je vais revenir. Lundi, tout sera fini. Ou presque.)

Posté par incitatus à 00:06 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juin 2011

C'est du chinois

Voici, mot à mot, le contenu des photocopies des cours que je suis censée apprendre pour demain :

Le pinyin utilise l'alphabet latin avec les valeurs phonétiques de l'albanais.

Composition interne des caractères -> 11 traits pour le caractère cong = "coeur, oreille, cheminée" -> donne le signe "intelligent". Mais seulement "coeur" et "oreille" ont des valeurs sémantiques. Valeur phonétique uniquement pour "cheminée".

Perso, j'aimerais voir le rapport entre "coeur", "cheminée", "oreille" et "intelligent" !

Sinon, je dois aussi retenir des trucs sur les langue thaï-kadaï, aïnou, mandchoues, le haut-sorabe, l'ossète, le tadjik, les caractères devanagari, le mordve, l'oudmourte, le chleuh ; le drehu et le nongone situent toujours le locuteur par rapport à la mer (dans les indices spatio-temporels de la situation d'énonciation) ; baoulé, nom d'une langue en Côte d'Ivoire signifie "enfant mort" ; savoir écrire 67 toisons de montons en cunéiforme... Autant de choses faciles à caser dans une conversation de tous les jours !

Posté par incitatus à 23:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juin 2011

Comme ivre

La tête qui donne l'impression qu'elle va imploser. La barre au-dessus des yeux, comme si les ouvrir relevait de l'impossible. Métaphore de la cocotte-minute, du marteau. Toutes se valent, et pas une ne décrit vraiment la migraine.

Le cachet dans un verre, le Coca dans un autre. Le mélange détonnant de la caféine et de l'aspirine. La douleur va se calmer, finalement.

La fatigue. La peur d'oublier quelque chose. Penser à se lever à l'heure. Penser aux cours particuliers. Penser à corriger les copies. Penser que les conseils de classe approchent. Penser à prévenir de mon absence telle date. Penser à aller déjeuner avec le père. Penser à préparer ceci ou cela. Penser à poster la lettre pour l'assurance. Penser à l'année prochaine. Penser aux vacances.

Je me donne mille choses à faire pour ne pas penser aux révisions. Les partiels approchent. Sur les deux semaines et demie de révisions, il n'en reste qu'une, et je n'ai pas commencé. Un projet à rendre pour dans trois jours. Des cours à rattraper. Plein.

Alors je mange. Le sucre coule dans mes veines et m'alourdit. Comme si j'avais bu. Je me sens engourdie, un peu vacillante. Je ne supporte pas le sucre, mais j'aime ça. Il y en a qui fument, d'autres qui boivent. Je mange de la confiture ou du chocolat.

Puis je culpabilise. Alors pour enfouir ce sentiment, je regarde le rayon de soleil percer le ciel de plomb et saupoudrer les acacias devant ma fenêtre. Et j'écoute Andréas Scholl qui chante le Stabat Mater. Vivaldi. La panacée.

Posté par incitatus à 22:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 février 2011

Épisté-maux... de tête

« Si les prédicats sont des opérateurs, la prédication est une opération d'application d'un opérateur à ses arguments-opérandes et les structures prédicatives sont les résultats des opérations de prédication qui mettent en œuvre des prédicats et des arguments. »

Il ne pouvait pas faire plus lourd. Je déteste les profs qui font étudier leurs propres textes à leurs élèves. C'est d'une suffisance tout-à-fait écœurante.

Et quand ce n'est un texte de lui, c'est l'écrit d'un philosophe obscur. J'ai ainsi appris qu'il ne fallait pas réifier la pensée, si l'on voulait avoir un raisonnement scientifique. Ça me fait une belle jambe : ça, je l'avais déjà appris.

Ce cours ne sert à rien, quand on est en master professionnel. On a besoin de situations concrètes, pas de brassage de grandes idées et de concepts abstraits. Je ne suis toujours pas réconciliée avec la philo. Le seul qui ait réussi à élever ma réflexion dans l'abstrait était agrégé de maths.

Je suis censée avoir terminé de lire et digérer ces textes avant une heure. J'ai un mauvais pressentiment en ce qui concerne ce partiel...

Posté par incitatus à 11:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2011

Java... siatique

Je révise, je révise. Mais l'Asie me rattrape malgré moi. En testant un code tout bête, qui n'a jamais voulu fonctionner, voilà ce que "Le président de la Serbie-Monténégro s'excuse pour la guerre en Bosnie" devient (cette erreur n'a rien de volontaire, et normalement je suis censée avoir un fichier .zip, pas du chinois/japonais/coréen/que-sais-je-encore) :

䨀敌瀠썲玩摩湥⁴敤氠⁡敓扲敩䴭湯썴溩꧃牧❳硥畣敳瀠畯⁲慬朠敵牲湥䈠獯楮敌䴠湯敤

Posté par incitatus à 18:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

22 janvier 2011

Révisions

Je mets à jour mon cours de Perl. Je trouve mes notes claires, mais je pense que toute personne ne parlant pas couramment ce langage n'y verrait que des hiéroglyphes. Voyez plutôt:

une ER est gourmande donc l'ER qui veut remplacer tous les PRO par DET ne sera pas
=~ s/(.+)\/PRO˽(.+)\/N/$1\/DET˽$2\/N/g
mais
=~ s/(.+?)\/PRO˽(.+?)\/N/$1\/DET˽$2\/N/g

parce que par défaut le matching est greedy

...

Posté par incitatus à 22:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,