Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

22 août 2012

Curiosity Shop

Curiosity Shop - 2, Au-dessus de la mêlée

Titre Curiosity Shop, tome 2 "1915 - Au-dessus de la mêlée"

Scénaro : Teresa Valero
Dessin : Montse Martin
Couleurs : Montse Martin & Gabor

Editeur : Glénat (2012)

Le récit s'ouvre sur un conte, que le narrateur coupe avant la fin : extrait des Mille et une nuits, Shéhérazade voit le jour se lever et se tait ; le bonhomme au chapeau melon en fait autant, au grand dam de ses auditeurs. Max, jeune fille en fleurs et pour le moins intrépide, en fait partie.

L'histoire se déroule en Espagne, alors que la première guerre mondiale fait des ravages. L'Espagne est neutre, mais cette guerre est sur toutes les lèvres et la contrebande est florissante. Dans ce décors particulier s'ouvre une chasse au trésor. Antiquaires louches, pas forcément recommandables, partent à la poursuite de la table de Salomon, au cœur du conte d'ouverture. Max, qui aide Luna, une vieille dame, à tenir sa boutique d'antiquités, refuse de rester à s'ennuyer à Madrid et part elle aussi pour Tolède, sur les traces de ce trésor légendaire.

Le dessin n'est pas désagréable, quoiqu'assez classique, et grandement mis en valeur par la couleur. La narration très dynamique, voire haletante à certains moments, nous fait suivre avec avidité les aventures de Max et des autres. Les quatre principaux personnages sont très attachants, tous à leur manière, et leur part de mystère ne fait que leur donner plus de force.

En achetant cet album (que j'ai choisi – je ne le cache pas – pour sa couverture à la Muscha), je ne pensais pas que ce serait si bien. Maintenant, je n'ai plus qu'une envie : savoir la suite ! Et le petit côté Indiana Jones au féminin qui s'en dégage n'est pas pour me déplaire, au contraire.

PS : je n'ai découvert qu'en rédigeant cet article qu'il s'agissant d'un deuxième tome. Ce fait ne m'a absolument pas dérangée pour la compréhension de l'histoire, même s'il est fort probable que certaines petites bizarreries trouvent leur explication dans le tome un.

Curiosity Shop

Posté par incitatus à 20:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Douce

La Douce

Titre La Douce (oneshot)

Auteur : François Schuiten

Editeur : Casterman (2012)

Cette histoire, c'est celle d'un mécanicien, Léon Van Bel, presque amoureux de la locomotive qu'il conduit, la 12.004, qu'il a surnommé "la Douce". Locomotive à vapeur, cela va sans dire. Mais peu à peu, l'électricité remplace la vapeur, et les téléphériques se chargent désormais du transport des marchandises et des voyageurs. Les locomotives partent pour la féraille. Et ça, Léon, ne peut l'accepter : sa Douce, c'est toute sa vie.

Une très belle histoire aux accents réalistes - j'ai fini par comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un récit historique quand sont apparus les téléphériques et les mystérieuses innondations - qui nous emmènent dans l'Histoire (avec un grand H) du chemin de fer. Parce que la locomotive 12.004 a existé.

Le récit est captivant, le personnage de Léon émouvant, et le graphisme de François Schuiten, comme toujours, envoûtant ! Paysages et architectures sont à couper le souffle. Et certains passages font rêver, dont une traversé du pays en voyageurs clandestins à bord d'une cabine de téléphérique. Le côté cabane improvisée a un petit quelque chose de La Tempête (de Florence Seyvos et Claude Ponti).

Bref, un délicieux mesclun d'Histoire, de train, de science-fiction et d'aventure, servi avec son superbe graphisme noir et blanc.

La Douce

Posté par incitatus à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,