Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

09 mars 2012

Si vous voulez sauter par la fenêtre, tapez 1.

Projet sur les "serveurs vocaux interactifs", qui ne me servira à rien, et qui me fait perdre mon temps. Rien ne fonctionne, si bien que je me suis sentie obligée de commencer mon rapport en ces termes :

"Malgré les trois nuits plus quelques heures diurnes que j'ai passées sur mes scripts et grammaires, mes innombrables tests, essais et autres brouillons, les conseils de mes collègues, mes nombreuses lectures de cours et tutoriels en ligne pour compléter ceux que nous avons eus à la maison de la Recherche, mon dépouillement minutieux des normes W3C et de mes dits scripts, rien n'y a fait : je ne suis pas parvenue à faire fonctionner le moindre script un peu élaboré.

J'ai essayé le pas à pas, le copié collé, le « tout depuis le début », tout. Rien n'y a fait. Sitôt passée la complexité d'un unique prompt, dès l'ajout d'un <if>, la charmante dame à la voix synthétique s'acharne à me renvoyer une erreur ou – pire encore – un assez horripilant « Failed to access page. The conversation will be terminated. ». Je suis donc navrée de vous rendre un projet inachevé et amputé de sa mise en pratique, mais j'ai fait tout ce que j'ai pu."


Le serveur vocal

Posté par incitatus à 01:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Si vous voulez sauter par la fenêtre, tapez 1.

  • J'ai essayé d'activer le notateur électronique, puis le deverminateur de notes. J'ai élaboré un logiciel de dezérotisation , mais j'ai été "renvoyed in your 22 meters". En désespoir de cause, j'ai essayé le boulier-compteur. Rien n'y a fait. 
    Je suis donc navré de devoir vous coller un zéro pointé, mais j'ai fait tout ce que j'ai pu

    Posté par delest, 09 mars 2012 à 08:10 | Répondre
  • La réussite d'une recherche ne passe pas nécessairement par le fonctionnement et l'aboutissement d'un projet

    Et j'aimerais bien ce genre de paragraphes chez mes étudiants aussi!

    Posté par Mo, 09 mars 2012 à 14:09 | Répondre
  • >> delest

    XD Ouais, mais je n'aurai pas zéro. Parce que j'ai rendu quelque chose (au moins un rapport).
    Et puis comme le serveur a planté hier, la soutenance est reportée à la semaine prochaine

    Posté par inci, 10 mars 2012 à 08:42 | Répondre
  • >> Mo

    C'est vrai, mais chez nous le critère essentiel de notation (pour avoir un minimum de , c'est un script qui tourne. Il n'est pas nécessaire qu'il donne le résultat escompté en bonne et due forme, mais il doit tourner. Et le mien plante. Cela dit, je pense effectivement avoir échappé à chaque fois à la catastrophe parce que j'ai compris le problème et ai tout expliqué dans mes rapports de projet.
    Personnellement, je ne suis pas sûre que j'apprécierais un tel paragraphe : je ne saurais s'il s'agit de foutage de gueule (excuse-moi pour la vulgarité, mais concrètement, je ne vois pas trop comment appeler ça autrement) ou de désespoir sincère et profond.
    Quand j'écris ce genre de chose, je suis généralement exténuée, il fait nuit noire depuis longtemps, et la fatigue a donc le même effet désinhibant que l'alcool. J'écris ce qui me passe par la tête, comme je le ressens. Alors qu'en temps normal je n'oserais jamais écrire un truc pareil ! Mais merci de trouver ça bien

    Posté par inci, 10 mars 2012 à 08:52 | Répondre
  • Le foutage de gueule, ce serait s'il n'y avait que ça. Ou un rapport intégralement du même tonneau

    Posté par Mo, 11 mars 2012 à 00:36 | Répondre
  • >> Mo

    Hum... Ouais. Dans ce cas-là, d'accord. (Faut donc que je fasse attention à la suite XD)

    Posté par inci, 11 mars 2012 à 19:03 | Répondre
Nouveau commentaire