Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

27 février 2012

A la kazam !

Ce soir, après une longue journée de tri dans ma bibliothèque multimédia et une mise à jour de mes données sur les chansons Disney qui logent dans mes meilleurs dossiers, j'ai eu envie d'un petit dessin animé, pour terminer en beauté.

Mon choix s'est porté - non, pas sur Robin des Bois - sur Merlin l'Enchanteur. Je le connais par coeur, mais je l'aime toujours autant.

pellinore

Merlin et Archimède qui se chamaillent sans arrêt, Kay le crétin fini, la moustache de "Pellinore, nom d'un chien, Pellinore !", Arthur le Moustique, "Merlin, j'ai avalé une mouche !", l'obscurantisme médiéval, les piles d'assiettes sales et la magie qui fait des bulles, la merveilleuse Ma-Madame Mim, "Quelle pagaille !", le loup qui passe son temps à gober des branches, la barbe de Merlin, le fou rire d'Archimède...

loup kay

Ce dessin animé, en plus d'avoir de belles couleurs très marquées - comme sur les blasons - présente un doublage excellent, un humour omniprésent, et des tas de petites remarques de "métatexte" comme je les aime.

"On fera même des films sur toi," annonce Merlin à Arthur, une fois couronné.

"C'est quoi un film ? - C'est comme la télévision, mais sans les problèmes techniques."

J'ai d'ailleurs appris (je ne sais plus où) que le rire d'Archimède est la seule partie du film à n'avoir été traduite dans aucune langue. C'est une telle performance, qu'il a été conservé tel quel. C'est énorme ! Ce rire est magie.

Posté par incitatus à 02:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur A la kazam !

    Ah oui, tiens, le seul personnage feminin, c'est Madame Mim. Un peu comme si elle incarnait, à elle seule, la Femme, avec un grand F.
    Rien à dire, ce film est de tous points de vue une merveilleuse reussite !

    Posté par delest, 27 février 2012 à 17:34 | Répondre
  • Rôôô, je plaisante, hein …

    Posté par delest, 27 février 2012 à 17:35 | Répondre
  • Merlin l'enchanteur, oui, un grand film. Et delest, ce n'est pas vrai, comme personnages féminins, il y a aussi les deux filles écureuils

    Posté par bambou, 28 février 2012 à 07:51 | Répondre
  • >> delest

    Comme tu es xagère (oui, comme dans être xagère", ce qui ne veut rien dire, je te l'accorde) !
    Et puis j'aime bien Madame Mim : un des seuls méchants Disney que je n'ai jamais pris au sérieux ! (Même Lucifer me faisait plus peur quand j'étais petite...)

    Posté par inci, 28 février 2012 à 11:06 | Répondre
  • >> bambou

    Oui ! Tu as parfaitement raison. J'adore ces écureilles ^^
    J'ai d'ailleurs réalisé pour la première fois que Merlin l'Enchanteur était la seule histoire d'amour qui finissait mal dans un Disney... (avec Pocahontas, mais c'est pas pareil)

    Posté par inci, 28 février 2012 à 11:09 | Répondre
  • > Bambou

    Ah c'est vrai, tu as raison, j'avais oublié les filles écureuils. Lorsque les filles sont bêtes, j'ai tendance à les oublier assez facilement il faut dire

    Posté par delest, 28 février 2012 à 19:46 | Répondre
  • Y a aussi la servante/cuisinière... Je crois qu'elle part de la cuisine en criant "c'est le Malin !!!"
    Enfin, un de mes passages préférés, c'est la déconfiture du loup quand, après avoir réussi à suivre Merlin et Moustique tout en haut de la plus haute... colline, il les voit redescendre et pousse ce soupir culte. ^^

    Posté par la marmotte, 06 mars 2012 à 11:07 | Répondre
  • >> la marmotte

    C'est exact, pour la cuisinière !

    Ce loup est merveilleux. Le passage du début, quand il gobe le vide, quand il souffle comme un forcené en montant la côté, quand il glisse et se cogne dans le rocher, tout. Et effectivement, son soupir est unique (surtout qu'il s'écroule en même temps, et sort du champ : tout est dans la magie du hors-champ et des bruitages ^^).

    Posté par inci, 10 mars 2012 à 08:40 | Répondre
Nouveau commentaire