Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

03 février 2012

Angoulême : tome 3

Enfin, frigorifiée, je prends mon courage à deux mains et vais pour passer la frontière du Monde des bulles, cette immense librairie sous chapiteau. La foule, à l'intérieur, est compacte. Sac au ventre, je me fends un passage tant bien que mal. Je fais quelques emplettes, ressors sous les trombes d'eau pour me rendre à l'espace Mangasie, où j'ai l'intention d'écouter une rencontre avec des auteures coréennes. Mais l'écoute se fait debout, et mes pieds sont fatigués. Encore une heure et demi avant mon train du retour.

photo

À cours d'idées, je m'installe dans une file de dédicace. Au moins il fait chaud, et j'ai un objectif. Mais le temps passe, et la queue n'avance pas. Les deux personnes devant discutent, assises en tailleur sur leur manteau. Je reste debout. Mes pieds s'enlisent dans la moquette de fortune. Je comprends rapidement ce qui prend autant de temps : le dessinateur et la coloriste sont présents et font les dédicaces à deux. 1, crayonné ; 2, couleur ; 3, encrage. Ladite couleur étant de l'aquarelle, on ajoute un temps de séchage. En tout, plus d'une demi-heure par dédicace. Il reste encore trois personnes devant moi, mais je vais devoir partir, mon train ne m'attendra pas.

P1010834

Au hasard de quelques mots échangés avec mes voisins de file, je leur fais comprendre que je vais devoir abandonner ma quête. Une heure et demi d'attente, et je repartirai les mains vides. Mais c'était sans compter sur la gentillesse des deux personnes devant moi.
« Où est-ce que tu rentres ? - Paris. - Oh, mais on peut prendre ton album et te le rapporter dédicacé. - C'est vrai ? »
Et oui, c'est vrai. Je leur ai laissé l'album, sans l'ombre d'une hésitation. Je ne les connaissais pas, mais qu'importe ? Numéros échangés, ils me donneraient des nouvelles du bébé plus tard. Au fond de mon crâne, je me dis qu'au pire, j'ai perdu une bande dessinée. Je ne suis pas une collectionneuse de dédicaces, loin de là. En général, la perspective de devoir parler à des auteurs me tétanise. Alors si je ne récupère pas ma dédicace, je n'en mourrai pas.

P1010837

Je pars en courant vers la gare, grignote mon sandwich sur le quai, dans l'air glacé de la nuit. Le train arrive, je m'installe dans mon box première classe, m'étale sur les quatre sièges, et lis mes albums sans pouvoir fermer l’œil malgré la fatigue. La douleur dans mes pieds est intense, mais je suis heureuse. Je suis heureuse de voir qu'il existe encore des raisons de croire en la bonté de l'être humain. Même si bien souvent j'ai du mal à voir autre chose en l'Homme qu'un requin ou un loup assoiffé de pouvoir et d'argent, certaines choses nous rappellent que l'humanité n'est peut-être pas perdue.

Ça peut paraître niais, grandiloquent, voire mystique, mais ce simple geste a illuminé ma journée solitaire. D'un coup j'ai pardonné à tous ces couples, familles et groupes d'amis qui m'ont narguée toute la journée, le long des rues d'Angoulême.
Rentrée à 23h00 chez moi, je me suis endormie sans demander mon reste, un MMS de ma dédicace au creux du poing.

28012012000

Posté par incitatus à 00:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Angoulême : tome 3

  • Je t'ai connue moins pessimiste... par rapport à la nature humaine, je veux dire !
    Bref, très jolie, la dédicace !

    Posté par la marmotte, 03 février 2012 à 12:47 | Répondre
  • Merci de nous avoir faits voyager au pays des bulles avec ce chouette compte rendu !
    Tu as vu aussi toutes les BD sur les plaques/murs de la ville ?

    Posté par Zabou, 03 février 2012 à 14:39 | Répondre
  • Chouette, ce que tu racontes. Oui, il y a beaucoup de gens bien et lorsqu'on a (parfois) l'impression du contraire, il faut se défier de soi-même. Le radar est juste un peu déréglé.
    Et puis tu portes un bien zouli chapeau. Juste un peu limite, par ces grands froids, question couverture d'oreilles.

    Posté par delest, 03 février 2012 à 23:14 | Répondre
  • >>>>

    >> la marmotte : oui, j'ai des moments comme ça ^^ Sans doute à force de côtoyer des incapables et de prendre le métro un peu trop souvent...

    >> Zabou : de rien ! Le plaisir est partagé ^^ Et je suis contente de te lire de temps à autre sur ces pages.
    Et pour répondre à ta question, oui ! Il y en a quelques exemples dans le post "bonus".

    >> delest : merci Mon radar doit être déréglé de naissance, alors...
    J'aimerais que ce soit vrai, ou même lui ressembler ne serait-ce qu'un peu, à cette dédicace !

    Posté par inci, 04 février 2012 à 13:06 | Répondre
Nouveau commentaire