Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

08 janvier 2012

pudor, oris : la honte

Le ciel ce matin s'assortit parfaitement à mon humeur, ou même, à mon état d'esprit : gris, monotone, froid, triste à mourir.

Il y a des moments où l'on nous dit de grandir, et ceux, bien pires, où l'on se rend compte par soi-même qu'il faut avancer. Bien sûr, il y a des choses qui évoluent sans douleur, presque imperceptiblement. Mais pour le reste, c'est au gré de désaccords croissants, de petites phrases piquantes et douloureuses comme « ce n'est plus de ton âge », que l'on apprend qu'il faut changer.

Le changement est terrifiant. Absolument et incontestablement paralysant. Il y a des jours où, sans doute, je le cherche avec avidité, et surtout quand je ne sais pas sur quel pied danser ou que je me retrouve sur des charbons ardents ; alors tout mouvement est le bienvenu. Mais quand on est bien au chaud dans un duvet, pourquoi en sortir ?

Sans compter que tout ne nécessite pas de changement. Des choses, qui relèvent des affaires intérieures, comme nos choix de livres ou de films, dépendent entièrement de nos choix et préférences. Il y a des adultes qui pratiquent encore des jeux de rôles et que d'hypocrites joueurs de poker ou autres « jeux de grands » vont regarder de travers ; il y a des adultes qui regardent encore des dessins animés, se protégeant du bouclier de la nostalgie et du souvenir. Personnellement, je ne me protège pas : pourquoi ? À quoi bon ? On peut bien lire et regarder ce qu'on veut.

Aussi, quand on m'a dit que je devrais grandir et lire des choses plus évoluées que Harry Potter, je me suis sentie blessée. Passe encore que ce soit un voisin de classe : c'était plus pour me charrier, et il a trente ans passés, il doit se sentir vieux. Mais ma propre mère. Elle n'a réussi qu'à me rendre honteuse de mes lectures. Parce que me dire d'arrêter ne me fera pas arrêter. Seulement désormais je ne pourrai plus lire dans le métro ou dans les couloirs de la fac sans penser à l'opinion des autres. Si même ma mère juge mes lectures, je ne sais plus où me réfugier.

Désormais j'ai peur et honte et mal, et si le ciel se met à pleuvoir, je risque de l'imiter.

Posté par incitatus à 10:17 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur pudor, oris : la honte

  • "il a trente ans passés, il doit se sentir vieux". Non mais. J'imagine que c'est par rapport aux autres étudiants de la classe, mais quand même: n'écris plus des choses pareilles!
    Bon, sinon, je crois que vieillir, c'est s'accepter plus que changer, cesser de se cacher, et ne changer que ce qu'on veut, pas "ce qu'il faut". Maintenant je lis n'importe quoi ou presque dans le métro, j'ai déjà admis lire des Harlequins à des camarades universitaires, et je ne me torture plus avec du cinéma intellectuel qui m'ennuie la plupart du temps. Je suis nettement plus heureuse comme ça.
    (mais ma mère m'a toujours jugée, sur tout, en mal, alors ce n'est jamais une surprise quand elle le fait)

    Posté par Mo, 08 janvier 2012 à 19:35 | Répondre
  • >> Mo

    Le "il doit se sentir vieux" est une sorte de pied-de-nez, parce qu'actuellement, je suis la plus jeune dans ma classe. Comme j'aime à le dire, ma filière est une filière de "recyclage", donc on a tous au moins un ou deux diplômes derrière nous. Si j'ai dit ça, c'est plus parce qu'il s'est moqué de mon livre. En réalité, quand on le voit, on penserait qu'il est plus jeune que moi, tant il est potache. Mais ce n'est pas méchant.
    J'aime ta façon de concevoir le fait de grandir et vieillir. Je pense que je devrais y penser plus souvent comme ça, le monde serait moins sombre. Merci
    (Quant au jugement de ma mère, c'est la première fois qu'elle juge quelque chose ainsi. Et quand je vois ce qu'elle laisse faire à mon frère, je me dis que non, décidément, ce n'est pas le genre de personne qui juge. C'est d'autant plus blessant. Et sinon, je pense que je l'ai très mal pris aussi parce que ça n'allait pas à côté, parce que je suis en pleine période de paranoïa, de remise en question des autres et de moi-même, et que je déteste ça. Alors la moindre remarque désobligeante me jette au fond du trou et me fait pleurer pendant des heures. C'est bête hein ?)

    Posté par inci, 09 janvier 2012 à 00:15 | Répondre
  • Oui j'avais bien compris le "vieux" comme une boutade - mais je commence à ne plus supporter d'être encore étudiante, en fait. Hop hop, on se motive...

    Posté par Mo, 10 janvier 2012 à 09:49 | Répondre
  • >> Mo

    Tu ne supportes plus d'être étudiante ? Oh ! D'un certain point de vue, je te comprends - c'est ce qui m'a poussée à entrer en Master pro plutôt que recherche. D'un autre, le grand monde extérieur est parfois tellement effrayant, qu'il m'est déjà arrivé d'avoir peur de quitter l'espèce de cocon privilégié qu'est la fac (parce que oui, même si c'est souvent merdique, qu'on a plein de problèmes à cause de la fac, je trouve que ça reste un milieu privilégié, sorte d'étendue d'eau douce face à l'océan tumultueux qu'est le monde du travail...)

    Posté par inci, 11 janvier 2012 à 09:56 | Répondre
  • Avec un peu de chance, je ne quitterai jamais la fac (mais c'est pas reluisant toujours non plus!)
    Et oui, j'en ai marre. C'était cool, mais maintenant ça suffit, ça y est, je suis grande.

    Posté par Mo, 14 janvier 2012 à 10:11 | Répondre
  • >> Mo

    C'est dur la vie ! XD
    Je comprends qu'on se lasse de la fac. Bon courage !

    Posté par inci, 14 janvier 2012 à 22:48 | Répondre
  • Mais Vive Harry Potter ! Et alors ? On peut lire ce qu'on veut quand même ! Et je peux le dire haut et fort !!! Je lis Harry Potter, j'ai 23 ans et J'AIME ça ! Je regarde des Walt Disney aussi. Et pas qu'avec ma nièce... Et si je dois fair eun coming out complet : je lis des mangas et même des shôjô et c'est vrai qu'un Harlequin de temps en temps, c'est drôle.

    Bref, Harry Potter roooooooooocks !
    Même si on vieillit, de toute façon, faut aussi savoir rester jeune et arrêter de se prendre la tête pour correspondre à un âge !

    J'espère que ça va mieux. On pourrait peut-être se revoir un de ses quatre, si tu as le temps. ^^
    Bise

    Posté par la marmotte, 20 janvier 2012 à 00:36 | Répondre
  • >> la marmotte

    Te lire ici me fait vraiment plaisir ^^
    Harry Potter, shojo mangas, Walt Disney : même combat. Et si tu veux savoir, je n'ai pas arrêté ma lecture pour autant.
    Je crois que j'ai rarement lu autant de mangas que l'année dernière, et que ce n'est pas près de s'arrêter.
    Il FAUT qu'on se voie un de ses quatre.

    Posté par inci, 22 janvier 2012 à 19:39 | Répondre
  • Ahahah ! Moi, j'ai fait porter mon mémoire sur les mangas !!! Du coup, j'en ai lu pas mal aussi mais c'était un travail de recherche qui se faisait là MDR
    Bon, et on se voit quand ? ^^

    Posté par la marmotte, 22 janvier 2012 à 20:54 | Répondre
  • >> la marmotte

    C'est vrai que c'est la classe de détourner ce qu'on aime pour en faire un sujet de recherche !
    Tu me rappelles l'intitulé exact de ton mémoire ?

    Posté par inci, 23 janvier 2012 à 23:05 | Répondre
  • Mon mémoire portait sur la représentation de la masculinité dans les mangas et portait comme titre "une homme, un femme". Je sais, c'était facile comme jeu de mot mais bon... c'était trop tentant !

    Posté par la marmotte, 23 janvier 2012 à 23:13 | Répondre
  • >> la marmotte

    Ooooooh ! Trop bien comme sujet !
    Je pourrai le lire ton mémoire ? Tu pourrais me l'envoyer par mail ?
    Please ?
    (Je travaille aussi sur le genre en ce moment, mais pas dans le même milieu ^^ Le genre dans la banlieue, ou la masculinisation et l'adhésion à la violence comme moyen, paradoxal, d'échapper à la violence durant l'adolescence...)

    Posté par inci, 23 janvier 2012 à 23:23 | Répondre
  • Mon mémoire n'était pas génial tu sais. Tu risques d'être déçue... Ton mémoire porte sur quoi toi cette année ? Pourquoi tu t'intéresses au genre ?

    Posté par la marmotte, 23 janvier 2012 à 23:25 | Répondre
  • >> la marmotte

    Mais c'est pas grave. Le genre, c'est super chouette comme objet d'étude !
    Pas de mémoire, cette année. Mais un rapport de stage. Et pleiiiiin de projets.

    Posté par inci, 24 janvier 2012 à 00:00 | Répondre
  • Plein de projets ? Va vraiment falloir qu'on se voie pour que tu me racontes tout ça autour d'un verre !

    Posté par la marmotte, 24 janvier 2012 à 00:02 | Répondre
  • >> la marmotte

    Check tes SMS, miss. ^^

    Posté par inci, 24 janvier 2012 à 00:03 | Répondre
  • Ben j'ai rien reçu... Euh, j'ai pas changé de numéro non plus. Toi ?

    Posté par la marmotte, 24 janvier 2012 à 00:04 | Répondre
Nouveau commentaire