Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

24 octobre 2011

La Cloche du lépreux

Cela faisait plus d’un an (pour ne pas dire plusieurs années) que j’avais laissé Fidelma et Eadulf mener leur vie de leur côté. Je n’avais plus eu le temps de poursuivre leurs aventures. Aussi, dimanche soir, désœuvrée et sans lecture rapide à me mettre sous la dent, j’ai jeté mon dévolu sur La Cloche du lépreux, treizième volume de la série.

La Cloche du lépreux

Pour ceux qui ne connaissent pas sœur Fidelma, voici le contexte : Fidelma est religieuse. Mais elle n’est pas une religieuse comme les autres. D’abord, elle vit au VIIème siècle, en Irlande, à une époque où le célibat des prêtres et autres hommes de Dieu n’est pas imposé ; à une époque où l’Église de Rome n’a pas encore mis la main sur l’Église celte. Ensuite, en plus d’être religieuse, elle est avocate : un rang respecté dans une société qui semble tenir énormément à ses lois et à un idéal de justice. Au fur et à mesure de ses aventures, on apprend des millions de choses sur cette société méconnue de nos contrées parisiennes. Enfin, elle est fille et sœur de roi, elle a une volonté de fer et un orgueil certain. Eadulf est quant à lui Saxon, donc étranger dans cette verte contrée. Et leurs différences culturelles, qui tendent à s’effacer à mesure qu’ils apprennent à se connaître, se traduisent notamment par d’heureuses discussions en irlandais/saxon/latin.

Pour ce volume-ci, je retrouvé avec délices le mélange d’enquête criminelle, d’aventure et d’informations historiques. Même si Fidelma n’est pas au mieux de sa forme, c’est Eadulf que l’on découvre sous un autre jour pour notre plus grand plaisir !

Bref, il faut absolument que j’aille commencer le volume suivant.

Posté par incitatus à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur La Cloche du lépreux

Nouveau commentaire