Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

25 mai 2011

Sur le vif

L'odeur sucrée des roses, en plein soleil, sur le chemin de la mairie.

Les pleurs d'un enfant dans le ras-le-bol ambiant de la préfecture de police.

Le regard de veau d'un élève, quand je lui demandais pour la millième fois de se taire et d'écouter le cours (sans effet).

La sensation du sable qui s'infiltre dans mes sandales.

L'excitation, plus que l'anxiété, due à mon exposé sur le hangeul ; l'envie de poursuivre pendant des heures cette présentation.

Le violon qui joue une gigue irlandaise, au premier étage de mon immeuble. Son perçu entre deux portes, dans l'escalier.

Posté par incitatus à 23:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Sur le vif

    Si j'étais un veau, je ruminerais une vengeance.
    Tiens, en te bouffant une sandale, par exemple.

    Posté par delest, 26 mai 2011 à 22:44 | Répondre
  • >> delest

    Suis même pas sûre que ce veau-là ait appris à ruminer !

    Posté par inci, 30 mai 2011 à 08:28 | Répondre
Nouveau commentaire