Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

24 janvier 2011

The time between dog and wolf

Dernier de la série « obsession coréenne », pour le moment. Encore avec Lee Jun-Ki. Il s'agit cette fois-ci d'une série d'espionnage. Seize épisodes d'une heure.

TBDAW_Poster

Scénario tordu à souhait, suspens insoutenable du début à la fin, de l'action, toujours de l'action, un fond de romance et de souvenirs heureux, de la violence, beaucoup.

Un gamin, qui a perdu son père, voit sa mère se faire assassiner devant ses yeux. Il grandit, hanté par le masque de cet assassin. Il entre dans les services secrets coréens, où il traque des trafiquants de drogue implantés un peu partout en Asie de l'Est (Thaïlande, Japon, Corée...). Après moult péripéties, il se fait passer pour mort et devient un agent infiltré au sein du groupe. Tout va très bien, jusqu'au jour où, suite à un accident, il perd la mémoire...

ljk

Pour bambou ^^

Scénario tordu, donc. Torturé, presque. Un peu comme le personnage central. C'est étrange, mais dans cette série, on a du mal à détester complètement le « méchant » principal (sans doute parce qu'il est un père aimant pour sa fille), et les personnages soit-disant « gentils » ne sont pas toujours aussi blancs qu'on aimerait le croire.

Et puis, y du mélange linguistique (thaïlandais et coréen, principalement, ainsi qu'un peu de japonais). Et aussi des super scènes de baston! Et Lee Jun-Ki.

Posté par incitatus à 00:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur The time between dog and wolf

  • Bambou te remercie mille fois du fond du cœur.

    (Nan mais vraiment il a la classe, spas)

    Posté par bambou, 24 janvier 2011 à 09:02 | Répondre
  • >> bambou

    Je t'en prie!
    (Oui, carrément! Pourquoi crois-tu que j'ai passé toutes ces heures à regarder des films? ^^ Si y avait pas eu Iljimae, j'aurais rien vu du tout, et je n'aurais pas découvert cet acteur classieux... C'eût été dommage )

    Posté par inci, 24 janvier 2011 à 11:09 | Répondre
  • Le personnage central, c'est un peu comme le chauffage du même nom. Il faudrait le coller contre un mur, et qu'il ne bouge plus. Avec un tuyau dans la bouche, et un autre dans le... Hum.
    Jaloux, moi ?

    Posté par delest, 24 janvier 2011 à 15:13 | Répondre
  • Si par une chance extraordinaire les films sont dans la bibliothèque de Colby, je les regarde dès que je rentre. Sinon, streaming, avec les séries. Mais je passerai des heures à le contempler béatement avec des étoiles dans les yeux, et j'assumerai.

    Posté par bambou, 24 janvier 2011 à 17:40 | Répondre
  • >> delest

    Tu as fini, oui? C'est pas beau d'être jaloux! Enfin, c'est toi qui vois...

    Posté par inci, 25 janvier 2011 à 23:23 | Répondre
  • >> bambou

    Si tu trouves ces films dans une bibliothèque, j'aimerais bien le savoir! Parce que même sur internet, les DVD sont en import des US, qui importent eux-mêmes de Taïwan ou de la Corée directement... Il y en a sans doute plus aux États-Unis qu'en France en tout cas, c'est sûr!

    Posté par inci, 25 janvier 2011 à 23:25 | Répondre
Nouveau commentaire