Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

25 décembre 2010

Noël

Ça y est. Minuit a sonné depuis une heure. C'est Noël.

Dehors, les cloches de la cathédrale carillonnent joyeusement dans la nuit. La neige tombe en rafale depuis ce matin, a recouvert le sol d'une couche blanche et rendu les pavés glissants. Les maisons à colombages, les marchés de Noël, les odeurs d'épices et de vin dans les rues. Strasbourg sous la neige, un soir de Noël. Une sorte de rêve devenu réalité.

Pourtant.

Pourtant, demain matin, lorsque je me lèverai, je ne pourrai pas descendre dans le salon, rejoindre mes parents avec mon frère et ma sœur, en pyjama, pour le traditionnel déballage des cadeaux en famille, suivi du non moins traditionnel petit-déjeuner de Noël. Plus jamais une telle réunion n'aura lieu. Pourtant, il n'y aura pas de cadeaux pour Papa, pas de petite carte de Noël pour lui, pas de Nutella à table, plus son lait chaud au cacao amer. Il n'est plus là.

Il nous souhaite un joyeux Noël, mais comme s'il ne savait pas ce que cela signifiait. Comment Noël pourrait-il être joyeux cette année? Il garde un arrière-goût amer et désagréable.

____

Joyeux Noël à vous, chers lecteurs! J'espère que votre réveillon s'est passé dans la pure bonne humeur! Je vous embrasse,

inci

Posté par incitatus à 01:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Noël

  • Oui. Noël, fête de la famille, peut aussi du coup être affreusement mélancolique. Petites pensées pour toi, alors. Et puis, merci pour ton blog. Il est chouette et vivant. Petit Noël presque tous les jours
    Et pour la neige à Strasbourg, je peux témoigner aussi, de visu. Même si, d'où je suis, j'entends pô la cathédrale.

    Posté par delest, 25 décembre 2010 à 11:27 | Répondre
  • >> delest

    Merci à toi pour ta présence régulière sur ce blog! Si ce blog est vivant, c'est en grande partie parce que tu prends le temps d'y laisser des commentaires
    Strasbourg est une très chouette ville, et j'y retournerai, c'est certain! Mais j'éviterai la neige la prochaine fois, pour des raisons pratiques: les visites à pied et les promenades sont plus agréable par temps doux ^^

    Posté par inci, 26 décembre 2010 à 19:13 | Répondre
  • Dis, il y avait des biscuits à la cannelle ? Parce que, outre le Nutella semble-t-il banni, c'est le genre de chose qui entretient le moral et l'esprit de Noël. Truman Capote a écrit une jolie histoire sur One Christmas, un Noël où un petit garçon découvre chez son père qui ne l'a pas élevé que le Père Noël n'existe pas : évidemment, il lui en veut et compte bien le lui faire payer (sous forme d'un bel avion modèle pas si réduit) mais de retour auprès de sa tante, elle lui raconte que le Père Noël ne pouvait pas être partout à la fois, qu'il avait chargé chacun de l'aider et que tout le monde par conséquent était un peu le Père Noël. Le gamin finit par envoyer un petit mot à son père, trois fois rien, à peine une formule mais c'est un début, c'est là que le lecteur peut commencer à croire au Père Noël- quand il sait qu'il ne l'est plus. Tu inventeras de nouvelles traditions (bon, avec Strasbourg, t'aurais pu plus mal choisir ^^) et je suis sûre que tu trouveras toujours un moyen pour redonner un sens aux expressions les plus galvaudées. Alors à toi aussi : joyeux Noël.

    Posté par mimylasouris, 26 décembre 2010 à 23:26 | Répondre
  • >> Mimy

    Merci
    Il y avait des biscuits à la cannelle, bien sûr. Et trempés dans le vin chaud, ça fait tout oublier ^^
    J'inventerai donc de nouvelles traditions, je crois que tu as raison. Et cela, je suppose, fait partie du processus lorsqu'on grandit. Les traditions évoluent avec l'âge.

    Posté par inci, 27 décembre 2010 à 20:16 | Répondre
  • Joyeux Noël (ou noyeux joël, après deux coupes de champagne) à toi aussi!

    Dis, je suis en France pour tout le mois de janvier. Ça me ferait plaisir qu'on se croise avant que je ne reparte pour Colby!

    Posté par bambou, 30 décembre 2010 à 20:28 | Répondre
Nouveau commentaire