Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

26 septembre 2010

Options

Le choix est rude. J'ai trois options à prendre dans une liste, où l'on fait vite la part des choses: seules trois cases correspondent à des enseignements que l'on n'a pas déjà eu en licence. Ce n'est donc pas là que le choix est difficile. Non, là où les choses se compliquent, c'est quand on nous demande de prendre un séminaire de linguistique française ou étrangère.

choix_de_societeTout d'abord, je me suis dit "Chouette, je vais prendre un séminaire de linguistique latine!", et tout de suite après, "Non, de linguistique grecque!", et puis je me suis rendu compte que les professeurs d'informatique trouveraient sans doute ce choix peu judicieux. Avant donc de faire un choix trop rapide, j'ai jeté un œil aux séminaires de linguistique française... Il y a bien un cours de typologie, mais il oblige à suivre en parallèle deux cours à l'École des Hautes Études. Ce n'est pas que je n'ai pas envie de prendre des cours de langue berbère, mais je n'ai guère de place dans mon emploi du temps pour ce faire. La linguistique allemande propose des séminaires passionnants, mais je ne suis pas assez expérimentée dans la langue pour suivre.

Reste la linguistique anglaise. Et là, il y a un séminaire qui a l'air trop trop bien: "Étude linguistique et stylistique d’œuvres littéraires vues à travers le prisme de la traduction". ("Outre les questions plus directement linguistiques, les thèmes suivants sont susceptibles d’être abordés, et peuvent constituer autant de sujets de recherche pour le mémoire : 1. La traduction des titres. 2. La traduction comme expansion de l’original. 3. Deux langues, deux découpages : conséquence sur la traduction. 4. Le sens et les fautes de compréhension. 5. La lisibilité. 6. Les verbes : temps, aspect, modalité ; le statut du narrateur. 7. Les limites de la traduction : les noms propres, les allusions, l’humour. 8. Les échos thématiques. 9. Les réseaux métaphoriques. 10. Les constellations : noms, verbes, adjectifs, adverbes. 11. Les clichés. 12. La censure. On étudiera également les problèmes spécifiques de la versification en traduction.")

Posté par incitatus à 23:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]