Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

19 novembre 2009

Angustiae

Demain, c'est le saut dans le vide. Demain, je me retrouverai, deux fois de suite, face à une classe de trente collégiens, pour un cours de latin. Cela va faire une semaine que je dors en moyenne quatre heures par nuit, une semaine que je remanie sans cesse les cours que j'ai préparés. Demain, je vais donner un cours, non, deux cours de latin. J'ai tout misé sur Lucrèce et Tarquin pour les quatrième, et sur l'âge d'or pour les troisième. Alea jacta est! Demain, je serai dans la gueule du loup, dans l'arène face aux fauves. J'ai peur.
(Vous savez maintenant pourquoi je n'ai rien posté depuis si longtemps: remise en route de mon site et boulot par-dessus la tête.)
Si je suis encore vivante demain soir, je tâcherai de vous raconter tout ça...

Posté par incitatus à 00:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Angustiae

    Courage ! La pédagogie, c'est un beau métier !

    Posté par Elisabeth, 19 novembre 2009 à 12:07 | Répondre
  • Macte animo.

    Un conseil : ne surestime pas trop ce qu'on peut faire en une heure avec une classe de collégiens latinistes!

    Posté par Pitou G., 01 décembre 2009 à 14:59 | Répondre
  • alors ? c'était comment ?

    Posté par madame de K, 04 décembre 2009 à 08:20 | Répondre
Nouveau commentaire