Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

27 juillet 2009

A la manière de...

Ce soir, assise sur ma terrasse, j'observe le ciel. Un ciel d'un bleu méridional, profond, éclatant. Un bleu de Provence, peu s'en faut. Sur ce fond céruléen se découpe le noisetier dans toute sa verdeur, profondément splendide. Fier, il dresse son feuillage, comme s'il s'adressait au ciel. Et là-haut, juste au-dessus de faîte de l'arbre, incongrue dans ce vide bleu et diurne, le fin croissant de la lune, blanc, un peu transparent mais bien visible.
A la manière de Magritte.

Posté par incitatus à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2009

En attendant

Aujourd'hui, j'ai vaincu le standard téléphonique de Paris IV, et après cinq jours d'appels sans réponse, j'ai enfin pu avoir le Service des Validations et Transferts au bout du fil. C'est impressionnant comme on a l'impression jouissive d'être vainqueur lorsque l'on obtient une réponse de l'administration, quand bien même ce serait pour se faire enguirlander!

Sinon, je n'ai plus qu'une semaine et un jour de tranquillité au C.C.A.S. de chez moi, à cinq minutes à pied de chez moi, avant d'attaquer un mois dans une banque à Versailles. Changement d'ambiance - je suppose - et de mileu.

En attendant que je trouve le courage de vous raconter plein de choses, vous pouvez retourner sur mon site: je viens d'y poster une note sur le film Coraline. D'autres viendront sûrement.

Posté par incitatus à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2009

Merveille

Après une journée harassante de chaleur – retard accumulé, rendez-vous à droite à gauche, allers et retours par dizaines – je suis rentrée et me suis écroulée sur mon lit sans demander mon reste. Épuisée.

À peine éveillée, je discute un peu avec la mother, quand j'entends une voix dans le couloir. Une voix que je connais par cœur et que je n'avais pas entendue depuis plus d'un an. La voix de mon parrain.

Mon parrain passé dire bonjour et m'offrir un cadeau d'anniversaire. Venu raconter quelques blagues et ses anecdotes de boulot autour d'une bouteille de rosé. J'avais oublié ses talents d'acteur... mais pas sa voix d'ours, impressionnante et rassurante à la fois.

Quand il est parti, le tonnerre a grondé et le ciel couvert s'est mis à pleuvoir sur notre dîner. L'étouffante lourdeur de la journée était réduite à néant. La terre révélait ses arômes. Et la journée s'achevait en apothéose.

Merveille.

Posté par incitatus à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2009

Anniversaires

Cela fait plusieurs jours maintenant que mon blog a fêté son troisième anniversaire. Pour l'occasion, je lui ai refait une beauté.

Trois ans que vous supportez mes notes plus ou moins (f)utiles, plus ou moins bonnes, plus ou moins longues. Vous avez suivi mes hauts et mes bas, mon parcours en hypokhâgne (qui a déménagé), mon entrée dans la jungle universitaire. Vous savez tout de mes revirements orientatoires (ce mot n'existe pas, donc je le crée), ce que je voulais faire, et ce que je ferai.

Vous avez eu vent de mes voyages, de mes excursions, de mes sorties, même si de moins en moins.

Vous avez assisté à la naissance et à la léthargie de mon site.

Trois ans que je suis là, accroché à ce bout de toile telle une moule à son rocher. Et je ne compte pas partir de sitôt.

Dans_les_branches

Ah oui, et s'il y a un s dans mon titre, c'est parce que mardi j'aurai 21 ans. Je serai vieille.

PS: demain je commence à travailler. Jusque fin août. Un peu d'angoisse, mais surtout de l'impatience.

PPS: promis, bientôt, vous aurez du nouveau sur mon site. J'ai des tonnes de notes entièrement préparées et prêtes à poster.

Posté par incitatus à 00:06 - Commentaires [11] - Permalien [#]

11 juillet 2009

Vacances tourangelles (plus joli que « Séjour tourangeau »)

Six jours de vraies vacances, comme j'en attendais depuis longtemps. Manger ce qui nous fait envie, se coucher quand on le souhaite. Ne rien faire, ou partir en excursion, c'est au choix, c'est selon les désirs. Il en a résulté beaucoup d'âneries débitées à la minute, des heures de sommeil rattrapées et des dizaines de kilomètres parcourus.

Photo0123Futuroscope. J'avais envie d'y retourner depuis quelque temps déjà. Et le temps changeant nous a permis une promenade dans un parc plus calme que jamais en fin d'après-midi. Nous avons vu des dinosaures, puis effectuant un monstrueux bond chronologique, les animaux du futur (dans quelques centaines de millions d'années). Un voyage sous les mers, et un autre avec les débuts de l'aéropostale. Ainsi qu'une croisière sur le Nil bleu, en compagnie d'un géologue moustachu (« Gordon est un vrai cow boy! »).

Photo0128Langeais<. Je le connais par cœur, mais je l'aime toujours autant. La spécialiste qu'est Typhlée* n'a que moyennement apprécié les « fresques XIXe », mais les tapisseries aux mille fleurs compensent largement. Ainsi que les coffres ornés de plis de serviettes et les crédences finement sculptées.

Photo0133Angers. Admiration muette devant les tapisseries de l'Apocalypse. Les revoir après plusieurs années et un travail effectué sur le texte de Saint Jean m'a permis d'apprécier ce chef d'œuvre à sa juste valeur. Un moment exquis qui s'est poursuivi par une promenade dans les jardins des remparts. Simplement superbe.

IMGP0032Chinon. Déjà visité il y a cinq ans, je n'y allais que pour partager cette connaissance avec Typhlée*. Alors que nous prenons nos billets, on nous suggère de nous dépêcher pour rattraper la visite guidée. Sur la terrasse, le guide attendait avec quelques autres touristes. La visite commence et c'est l'histoire du chantier qu'on nous raconte. Depuis les premiers projets de restauration jusqu'aux travaux actuels. Je me souviens, il y a cinq ans, nous avions visité le logis à ciel ouvert. Aujourd'hui, on nous a montré les charpentes. Histoire d'un chantier et de ses techniques, explications claires et précises, techniques même, sur le choix des matériaux, des travaux à effectuer. Et discussion sur le projet culturel à venir, les techniques économiques et tout ce qui a trait au tourisme. Absolument passionnant.

Photo0134Amboise. Sur la Loire. Bâtiment noble, distingué, avec une vue imprenable. Des jardins ensoleillés et presque déserts à l'heure du déjeuner. Une visite des plus agréables qui m'a donné envie de poursuivre ces visites. J'ai déjà vu la plupart des châteaux du val de Loire, mais j'ai l'impression de ne les avoir jamais assez vus. Éternel recommencement. Plaisir renouvelé.

* Le prénom a été modifié, selon un code identifiable par les seuls hellénistes et latinistes.

Note: Clique sur les images pour les agrandir!

Posté par incitatus à 23:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]