Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

29 octobre 2008

Une classique chez les modernes

J'ai plusieurs heures à tuer, mais le sacrifice est nécessaire pour vivre une telle expérience. Quelques cinquante minutes avant dix-sept heures, je descends timidement les deux étages qui me séparent de l'amphithéâtre Champollion, où j'aperçois mes classiques collègues en proie aux affres de la linguistique grecque. Les accents du professoral Germain résonnent dans ce hall haut de plafond et encore vide. Je m'assoupis sur l'escalier marmoréen et le chapitre six de Plutarque.

Peu à peu, d'étranges spécimens de race humaine me rejoignent. Je me replie sur mon territoire, serrant Plutarque est ses oracles sur mes genoux, me faisant petite, minuscule, infime, tâchant de disparaître. Et puis je continue d'attendre.

Le brouhaha est devenu tel que les studieux étudiants hellénistes ont clos la porte. Les discussions s'élèvent tandis que les élèves descendent en masse. Désormais, le hall est plein, mes oreilles résonnent. Toujours pas trace de Melendili.

hugoold3Enfin, mes collègues sont libérés et s'échappent des fers rigoureux de la linguistique. Quelques saluts et regards semblant demander ce que je fais là plus tard, je rattrape Melendili par la manche et nous entrons dans l'arène. L'amphithéâtre est plein. Nous avons trouvé une place au deuxième rang. J'observe médusée ces êtres extraordinaires que sont les littéraires s'asseoir dans les allées, faute de place. À peine trois quarts d'heure plus tard, de plus en plus fascinée, je vois sortir certains d'entre eux, probablement hermétiques au charme du genre apocalyptique. Quelques discussions s'élèvent. Des murmures. Des chuchotements. Le cours s'étire, « ego Hugo » et compagnie.

Ce fut une véritable expérience ethnologique de deux heures.

Posté par incitatus à 00:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]

26 octobre 2008

Version grecque

IMGP0008

Posté par incitatus à 16:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marins-pêcheurs

marinpecheurSouvenez-vous, il y a un peu plus d'un an maintenant, c'était l'été, et je vous parlais de marins-pêcheurs à toutes les sauces, parce que j'avais des recherches à faire, pour le compte des éditions Romain Pages, qui avaient eu  la bonté de m'embaucher. Et bien le livre est sorti il y a peu. Il est paru chez France Loisirs fin septembre, et chez Romain Pages début octobre. Je fais de la publicité, pour la simple et bonne raison que les photos sont splendides!

Les marins-pêcheurs, voilà qui semble rébarbatif à voir en photo, mais je vous assure que le travail de Jean-Pierre Duval est superbe. (Oui je suis fan de son travail, et alors?)

Et puis, y a mon nom en première page... ^^

Posté par incitatus à 15:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2008

Lueur matinale

IMGP0005

Posté par incitatus à 20:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Il est tard...

pluie

Je ne vais pas tarder à me coucher, mais je tenais à faire un saut par ici. Question d'habitude, question de principe. J'ai les yeux qui se ferment tout seuls, je baille à m'en décrocher la mâchoire. Mais je voulais faire un détour par ici. Par habitude et par principe.
J'ai des milliers de choses à vous raconter, des tonnes de choses à vous narrer: des aventures de mots, la découverte de langues aussi bizarres qu'étranges, un peu d'ancien et de moyen français, parce que c'est drôle. Pas de littérature cependant: ce cours est le seul en la matière, et c'est, je crois, celui que j'apprécie le moins. Pourtant, c'est Plutarque. Justement, c'est Plutarque. Trop compliqué, alambiqué, tordu; trop philosophique. Je perds pied. Je préfère la logique rassurante de la grammaire comparée.
J'ai de bonnes nouvelles à vous rapporter - enfin bonnes, tout dépend du point de vue. Elles concernent mon site, vous l'aurez deviné... Si vous n'y êtes pas allés depuis quelques jours (ou plus), vous serez sans doute contents de voir que l'accueil a changé: désormais, vous savez où aller pour lire telle ou telle chose. Il est en lien direct avec ce blog et Hypallage. Certes, j'ai encore beaucoup de travail, notamment dans la partie lectures, citations et mots rares. Parce que j'ai revu entièrement le plan. Et tout est à refaire au niveau du script. C'est long et fastidieux.
Ce soir, j'ai regardé Tigre et dragon. Hier, j'ai lu Blue. Pas étonnant qu'une étrange mélancolie m'étreigne ce soir... Je vais rejoindre Morphée.
Bonne nuit.

Posté par incitatus à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2008

Top 7

I_love_your_blogPuisque j'ai été taguée et que je n'ai pas grand chose à vous raconter pour l'instant, j'obéis à Ultra Bee et je:

Je vous préviens tout de suite: cette liste n'est pas un classement.

  1. Je vais très régulièrement lire le blog "coruscant et capricant" des Pitous, parce que leur prose enjouée a le don de me faire sourire, même après une mauvaise journée. A consommer sans modération !
  2. J'apprécie également le blog de P'tit Lion: même si elle a tendance à sous-estimer son écriture, je la trouve très agréable à lire, pleine de sensibilité. Et puis ses posts "à tendance midinette" sont très bien aussi ^^
  3. Yannick (anciennement zED) (je sais, je triche, y en a deux à la fois), pour ses photos bien sûr. Et puis pour son amour du latin et du grec, son style des plus agréables et bien d'autres choses encore.
  4. Truly a une place particulière dans mon coeur: son blog est né presque en même temps que le mien, et il fut un de mes premiers "commentateurs". Sa syntaxe étourdissante a le don de me couper le souffle à chaque lecture. De même que son amour pour les mots, leur sens et leur son. Un régal !
  5. Comment ne pas citer Mimy? Khûbeuse émérite, elle est un peu silencieuse en ce moment, mais je n'en apprécie ses rares posts que davantage.
  6. Dois-je présenter Boulet? D'accord, c'est un bédéblog, mais ça reste un blog. Un sens de l'humour et de l'autodérision tout-à-fait réjouissants.
  7. Enfin, je citerai le site de La Lanterne brisée, qui est en fait un blog. Ou qui a une partie blog. C'est aussi un bédéblog. Je crois que vous savez déjà ce que j'en pense, suite à un post récent et enthousiaste de ma part.

J'aurais également pu citer Insium et son amour des livres, Crime&condiment avec ses recettes plus qu'alléchantes, Morpheen et son humour sanglant, et bien d'autres encore. Mais j'étais limitée à sept. Ceux qui ont été désignés peuvent se sentir "tagués" s'ils le désirent. Le choix vous appartient !

Posté par incitatus à 14:03 - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 octobre 2008

Jardin

Vendredi, premier jour de mon week-end. Ce matin, à mon lever, je décidai qu'il était temps de faire quelque chose pour le jardin. En effet, celui-ci ressemblait davantage à une friche qu'à un jardin. Les feuilles jonchaient la pelouse trop haute, les haies débordaient largement sur l'allée, ce qui causaient quelque désagrément les matins de pluie. Les pivoines et lucifers depuis longtemps fanées envahissaient le parterre de fleurs, en compagnie de quelques ronces et orties. Le rosier "Bang" s'écroulait sous le poinds du bois qu'il avait fait cet été. Les anémones japonaises étalaient sur la pelouse leurs immenses tiges aux feuilles jaunies.

Alors j'ai coupé les pivoines, les lucifers et les anémones japonaises, taillé les haies et le rosier "Bang". Puis je me suis arrêtée. Je ramasserai les feuilles plus tard: pour l'instant j'ai les mains suffisamment douloureuses. J'arrête les frais. Quoi qu'il en soit, j'ai passé plusieurs heures dans le jardin, sous le soleil automnal, et c'était bon. Profiter du silence, de l'air frais. Puis à midi entendre les cris des cours de récréation résonner au loin. Je me sens bien.

IMGP0003

Posté par incitatus à 16:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 octobre 2008

Suppression

Je vous annonce quelques petites modifications: tous mes posts (ou presque) d'hypokhâgne ont été mutés vers Hypallage, et ont par conséquent été supprimés ici-même (le but étant, je le rappelle, de faire un peu de rangement).

J'ai également posté de nombreuses notes dans les catégories "musique" et "films" de mon site. Elles ne sont pas neuves, nouvelles, ni récentes: ce sont des notes que j'ai déménagées, à l'instar des notes hypokhâgneuses...

Pour les plus attentifs d'entre vous, vous aurez peut-être remarqué une modification de la liste des catégories: je suis en train de faire le tri. Nombre d'intitulés vous mèneront directement vers mon site, mon but étant de garder cette page-ci en tant que "journal" et d'envoyer tout ce qui n'est pas de l'ordre du "carpe diem" là-bas.

Sur ce, je m'en vais lire le dernier volume des aventures de soeur Fidelma (qui est paru il y a peu et que j'ai acquis aujourd'hui-même).

Bonne nuit !

Posté par incitatus à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2008

Dialogue avec un équidé

VickyCristinaBarcelonaGBonsoir à tous!

Aujourd'hui, j'ai fait de la présence à un cours, pour le seul plaisir de voir les gens de la classe. Parce que voyez-vous, tous ceux de l'an dernier, et d'autres, sont dans le parcours littérature. Par conséquent, je ne les vois ni le lundi ni le mercredi. C'est pourquoi, le cours du mardi m'est cher, même s'il est, dans mon cas, peu intéressant. Bref. J'ai renoué avec mes bonnes vieilles habitudes, à savoir n'écouter que d'une oreille (voire pas du tout) et gribouiller des choses informes dans les marges de mes copies.
J'avais prévu de travailler cet après-midi, mais Morphée m'a surprise et je n'ai pas fait long feu: mon zèle s'est transformé en sieste. Ce soir, j'ai été au cinéma. Si si, vous avez bien entendu, au cinéma. J'y ai vu le dernier film de Woody Allen, au titre tellement long que j'ai eu bien du mal à le retenir, mais il me semble, si je ne me trompe pas, que c'est "Vicky Cristina Barcelona"... Ma foi, je l'ai fort apprécié! Je crois que ça ferait un beau sujet pour la page "films" de mon site...
En parlant de mon site, sachez qu'il n'est pas abandonné. En ce moment j'essaie de créer une page pour mon voyage à Venise. J'ai plusieurs choses à poster aussi. Et puis, surtout, je n'arrive pas à quitter ce blog. Je crois en fait que je vais laisser tomber ma page "journal" et créer un lien direct avec ce blog. Et puis il faut que je modifie l'interface et l'arborescence de ce site, qui n'est vraiment pas facile à manipuler. Si vous avez des suggestions, je vous en prie! J'aimerais que ce site soit accessible et surtout, que la navigation y soit aisée (ce qui n'est absolument pas le cas en ce moemnt !). Tout en gardant un design un tant soit peu original et agréable. Voilà. Alors je cherche, j'apprends, et faute de temps, je piétine. Vos idées ou remarques, peut-être, seront capables de m'aider.

Sincèrement,

Inci

PS: Je n'avais pas encore vu l'affiche du film... je la découvre seulement, et trouve que la photo est vraiment belle. Bref, c'était sans intérêt.

Posté par incitatus à 22:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 octobre 2008

Mémoire (n.m.)

Je recopiais tranquillement et calmement mes cours de la semaine passée dans mes cahiers beaux et neufs lorsqu'une idée me frappa violemment à la tête.
Si je dois faire un mémoire, je le ferai sur l'expression du futur dans les langues indo-européennes. (Même si je dois resserrer le cadre, voilà toujours une idée générale: ce qui m'angoissait le plus à l'idée d'aller en master n'était pas la réalisation du mémoire, mais d'en trouver le sujet... me voilà fin prête pour l'année prochaine !)

Posté par incitatus à 23:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]