Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

12 octobre 2007

C'est le week-end!

Je suis morte, crevée, épuisée, éreintée. Je n'en peux plus! J'ai erré pendant deux heures entre les différents Gibert et l'INALCO (Institut des Langues Orientales) afin de me rendre compte que de toute manière je ne pourrais pas acheter tous les livres demandés, et donc je me suis contentée de prendre le plus urgent.

Et puis, alors que je m'apprêtais à rentrer buller chez moi, Lu me propose d'aller au théâtre! Etant incapable de refuser une telle invitation, je cours, je vole jusqu'à SQY où elle m'attend. Nous dînons en vitesse avant de nous rendre (non moins rapidement) au théâtre pour voir Richard III, réécriture de je ne sais plus quel flamand.

richard III

C'était étrange, glauque, contemporain, effrayant, parfois drôle, "flippant"... Un Richard schizophrène et fou à lier, des reines à n'en plus finir (qui est la mère de qui? la soeur de qui?), des frères, un Prince héritier (interprêté par une amie de collège ^^), des morts, un Loyal-chien-gringo, une musique de Western, un peu de nudité (n'oublions pas que c'est contemporain!)... Avec Lu, nous analysons à peu près tout, des métaphores employées, à la récurrence de la religion et du thème du jeu. Lumières, costumes, décors. Une adaptation violente et décoiffante, angoissante aussi. Mais qui garde somme toute l'esprit de Shakespeare, c'est-à-dire ce mélange d'horreur, de drame et de comique.

Posté par incitatus à 23:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]