Vous en parlerez à votre cheval...

Des anecdotes plus ou moins inintéressantes sur la vie d'une tortue folle de grammaire et de langues anciennes et à l'esprit tordu. Blog créé juste parce que l'envie m'en démangeait.

30 novembre 2006

Défi, réponse


Posant les cartes illusoires d'un mince château de rêves et d'espoirs, Utopie.
Delasin

Posté par incitatus à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Défi, réponse

  • Bon alors, tout à l'heure my LadyBird m'a insistué arbitre de votre défi (humhum, je te rappelle Delasin au passage que tu as toujours la solution d'une charade à trouver).
    Si je dois trancher il faudrait que je sache d'abord comment vous comptez vos syllabes, de manière poétiques ou bêtement B+A = BA ?

    Mimyyyyyyyyyyy tu es priée de venir m'assister dans cette dure tâche (là ça prend un circonflexe non ?)

    Posté par LadyLust, 30 novembre 2006 à 19:24 | Répondre
  • Ma Dame-Oiselle, personnellement, je les compte "de manière poétique" comme tu dis. Mais j'ai comme l'impression, Delasin, que tu as 23 syllabes dans ce cas... J'ai beau compter et recompter, j'en ai 23. Aurais-je un problème? So, ma chère Dame-Oiselle, il faut attendre que l'aède daigne nous expliquer ce mystère...

    Posté par incitatus, 30 novembre 2006 à 19:44 | Répondre
  • Oui, 23, aucune license poétique à invoquer, aucune excuse, même pas le postage tardif, ceci est donc une honteuse défaite. Je me retire quelques temps de la toile pour méditer sur les conséquences d'un tel acte.

    Posté par Delasin, 01 décembre 2006 à 09:54 | Répondre
  • LaduLust, je veux bien aider dans la mesure de mes moindres moyens, mais déjà faudrait-il que je sache précisement les règles du jeu (oui j'ai raté un métro) - ou alors, je subis les règles discrétionnaires du malin génie... [Philo nuit gravement à l'équilibre mental]

    Posté par mimylasouris, 01 décembre 2006 à 16:46 | Répondre
Nouveau commentaire